Voyager en Islande

Les frontières de l’Islande sont restées ouvertes aux pays de l’UE et de l’espace Schengen durant toute la période de la pandémie de COVID-19, sous condition que les passagers se mettent en quarantaine pendant 14 jours dès leur arrivée. L’Islande continuera à mettre en œuvre les restrictions de voyage imposées dans l’espace Schengen, qui doivent actuellement rester en place jusqu’au 15 juin 2020. À partir de cette date, les passagers pourront choisir de se soumettre à un test de dépistage du COVID-19 à leur arrivée à la place de la quarantaine.

Avant le départ

Les passagers doivent remplir une fiche de préenregistrement (disponible sur www.covid.is) avant leur départ en Islande. Il sera demandé aux passagers de fournir des informations personnelles, ainsi que leurs coordonnées, leurs informations de vol, leurs dates de voyage et leurs adresses pendant leur séjour en Islande. Les passagers doivent indiquer les pays qu’ils auront visités avant leur arrivée.

Les passagers sont aussi encouragés à télécharger et à utiliser l’appli consacrée au COVID-19, Rakning C-19. Cette appli contient des informations sur le COVID-19, notamment comment contacter les services de santé en Islande.

Sécurité sanitaire des voyageurs en avion, du personnel de l’aviation, ports et navires

Les directives concernant les mesures de sécurité sanitaire sont actualisées conformément au Protocole de sécurité sanitaire, Directives opérationnelles pour la gestion des passagers aériens et du personnel de l’aviation liées à la pandémie de COVID-19 de l’EASA (Agence européenne de la sécurité aérienne) et de l’ECDC (Centre européen de prévention et contrôle des maladies) sur le COVID-19. Les passagers seront tenus de respecter ces directives. Des directives similaires, spécifiques aux ports et aux navires, sont en cours de préparation. Ces informations sont disponibles sur www.covid.is.

Mesures de contrôle de sécurité sanitaire aux frontières

La fiche de préenregistrement informe les passagers sur les conditions d’entrée en Islande. Les passagers peuvent soit être testés via un test de dépistage virologique (RT-PCR) du COVID-19 à leur arrivée, ou se mettre en quarantaine volontaire pendant deux semaines. Les enfants nés après 2005 sont dispensés de ces mesures, tout comme ceux ayant séjourné en-dehors des zones à risque élevé pendant 14 jours avant leur arrivée. Les équipages d’avions et de navires de transport résidant en Islande sont également dispensés de ces mesures. À l’heure actuelle, les autorités sanitaires islandaises n’acceptent aucun justificatif de résultats de tests. Les personnes ayant reçu un diagnostic confirmé de COVID-19 en Islande sont dispensées de quarantaine lorsqu’elles rentrent de voyage à l’étranger.

Points d’entrée

Les tests seront disponibles à l’aéroport de Keflavik et à Seydisfjordur (pour les passagers arrivant sur la Smyril Line) pour les passagers souhaitant être testés au moment de leur arrivée en Islande. Les passagers arrivant dans d’autres aéroports (Reykjavik, Akureyri, Egilsstadir) ou d’autres ports internationaux seront testés dans le centre de santé local le plus proche. Le processus de pré-enregistrement facilitera le dépistage et raccourcira le temps d’attente pour les passagers.

Dépistages aux frontières

Les tests virologiques (RT-PCR) seront gratuits à l’arrivée dès le 15 juin. À partir du 1er juillet, les passagers seront facturés 9 000 ISK par test payé lors du préenregistrement, ou ISK 11 000 à l’arrivée, sans dépasser 22 000 ISK par personne pour une période de 30 jours. Les enfants nés en 2005 ou après sont dispensés de ce test.

Après le dépistage, les passagers pourront rejoindre l’adresse indiquée sur leur fiche de pré-enregistrement. Les passagers ne seront pas obligés de se mettre en quarantaine volontaire en attendant les résultats de leur test, mais devront toutefois adopter des gestes barrières pour se protéger et protéger leur entourage de toute infection. Les passagers peuvent s’attendre à recevoir les résultats de leur test sous 24 heures, en général le jour même, ou le lendemain de leur arrivée pour les personnes arrivant après 17 h. Les passagers seront notifiés de leur résultat via l’appli Rakning C-19 ou par SMS. Les passagers ayant un test positif recevront un coup de fil. Pour être sûrs de recevoir leurs résultats de test, les passagers doivent fournir des coordonnées fiables sur leurs fiches de préenregistrement.

En attendant les résultats de dépistage

En arrivant, les passagers ne sont pas soumis à une quarantaine pendant qu’ils attendent les résultats de leur dépistage. Nous leur conseillons toutefois de maintenir des pratiques préventives strictes tout en prenant soin de leur santé ainsi que celle des autres. Lavez-vous les mains et/ou utilisez du désinfectant, évitez d’entrer en contact avec des surfaces de contact partagées, évitez de vous toucher le visage (yeux, bouche et nez) avant de vous laver les mains et limitez vos interactions physiques avec votre entourage (maintenez autant que possible une distanciation de 2 mètres). Nous demandons aux visiteurs de limiter leurs déplacements et de réduire autant que possible leur fréquentation des transports publics (p. ex., il vaut mieux prendre un taxi ou une voiture de location que de prendre un bus ou un vol domestique).

En cas de résultat positif de test au COVID-19

Au cas où un passager recevrait un test positif, il est possible qu’on lui demande de se soumettre à d’autres dépistages pour déterminer si elle est en phase active d’infection. Dans le cas d’une infection active, le passager devra s’isoler. Les ressortissants étrangers devant s’isoler et ne pouvant pas accéder à un hébergement adapté à la quarantaine seront affectés à un hébergement dans un centre de quarantaine spécialisé sans frais. Les personnes infectées devront communiquer des informations à l’équipe de traçage des contacts concernant les personnes avec lesquelles elles auront été en contact étroit deux jours avant l’apparition de leurs symptômes. Vous trouverez davantage de renseignements sur les exigences relatives à l’isolement ici : https://www.covid.is/categories/how-does-isolation-work.

Exigences relatives à une quarantaine de deux semaines

Vous retrouverez toutes les informations concernant la quarantaine en vous rendant sur https://www.covid.is/categories/how-does-quarantine-work. Veuillez noter que pour garantir leur application, le non-respect des exigences relatives à la quarantaine ou à l’isolement est passible d’amendes ou d’actions coercitives de la part des autorités compétentes.

En cas de quarantaine volontaire obligatoire

Si une personne a été exposée à une infection, p. ex., pendant son vol pour l’Islande, un résultat de test négatif ne garantit pas que l’on ne lui demandera pas de se mettre en quarantaine volontaire par la suite.

L’équipe de traçage des contacts interroge les personnes ayant été en contact rapproché avec un cas actif confirmé au cours des deux journées précédant l’apparition de symptômes, c. à d. qu’elles ont été à 2 mètres d’une personne pendant plus de 15 minutes, ou qu’elles étaient assises près d’une personne infectée dans l’avion (généralement dans un rayon de deux sièges ou de deux rangées). Ces personnes sont susceptibles de se mettre en quarantaine volontaire pendant deux semaines à compter du dernier contact.

En cas de diagnostic

Les examens médicaux, traitements, ou la surveillance médicale des maladies soumises à déclaration, y compris la maladie à coronavirus 19, ne sont pas à la charge des patients. Ceci ne concerne pas le test virologique RT-PCR pour le dépistage du COVID-19.

Pendant le séjour

Tous les voyageurs sont encouragés à prendre des mesures barrières pour se protéger et protéger leur entourage, notamment en se lavant fréquemment les mains, en utilisant des désinfectants, en respectant une distanciation sociale des deux mètres, ainsi que les réglementations de sécurité sanitaire en place. Les tests RT-PCR n’écartent en aucun cas la possibilité d’une infection au COVID-19 chez les personnes asymptomatiques.

Les voyageurs sont encouragés à télécharger et à utiliser l’appli consacrée au COVID-19, Rakning C-19. Cette appli contient des informations sur le COVID-19, notamment pour contacter les services de santé. Ils sont aussi encouragés à suivre les informations publiées sur le portail consacré au COVID-19 www.covid.is, qui comporte les informations les plus récentes, ainsi que des annonces importantes dans plusieurs langues à l’attention des touristes.

Nous encourageons les touristes à surveiller leur état de santé. Les personnes qui tomberaient malades ou pensant présenter des symptômes du COVID-19 peuvent appeler l’assistance téléphonique par le biais de l’appli Rakning C-19, le portail d’informations www.covid.is, le portail national de santé Heilsuvera, en composant le 1700 ou en composant le +354 544 4113 depuis une ligne étrangère.

Nous encourageons tous les voyageurs à maintenir une distance de 2 mètres autant que possible. La distanciation sociale est un élément important des mesures barrières. Toute personne souhaitant maintenir cette distance de protection est autorisée à le faire.