Certificats

Toutes les personnes se rendant en Islande doivent soumettre un certificat de test PCR négatif à la COVID-19 (SARS-CoV-2) avant d’embarquer un avion ou un navire à destination de l’Islande et à l’arrivée. Le résultat de test négatif doit avoir été recueilli au plus tôt 72 heures avant le départ (pendant la première étape du voyage). Les tests antigéniques rapides ne sont pas valides. Le certificat doit être soumis en islandais, norvégien, suédois, danois, ou en anglais. Les certificats rédigés dans d’autres langues ne sont pas considérés comme étant valides. Les résultats du test doivent avoir été préenregistrés. Les passagers munis d’un certificat de vaccination contre la COVID-19 ou d’un certificat prouvant une infection antérieure à la COVID-19 ne sont pas obligés de présenter une preuve de test PCR négatif. L’amende pour toute infraction à la règle exigeant un test PCR négatif est de 100 000 couronnes islandaises (ISK) pour les résidents et les citoyens islandais. Les non-citoyens et les non-résidents ne présentant pas de test PCR négatif se verront refuser l’entrée à la frontière.

Les certificats de dérogation au poste de douane doivent répondre aux critères suivants :

Certificat d’infection antérieure à la COVID-19

Ces certificats doivent être émis en islandais, suédois, danois, norvégien, ou en anglais.
Prénom et nom de famille (identiques aux documents de voyage).
Date de naissance.
Date de l’échantillon.
Lieu de l’échantillon (Pays/Ville/Adresse).
Nom de l’établissement de dépistage/Émetteur du certificat.
Date du certificat.
Numéro de téléphone de la personne responsable du certificat ou de l’établissement de dépistage.
Type de test (test PCR ou test des anticorps par un test ELISA de sérum sanguin).
Résultat de test (test PCR positif au SARS-CoV-2 ou preuve de la présence d’anticorps).

Certificat de vaccination

Certificat de vaccination indiquant l’un des vaccins suivants bénéficiant d’une autorisation de commercialisation en Europe :

1. Comirnaty ; Pfizer BioNTech

2. Vaccin Moderna contre la COVID-19

3. Vaccin AstraZeneca contre la COVID-19

4. Vaccin Janssen contre la COVID-19

Le Certificat international de vaccination (« livret jaune ») émis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est également valide si le vaccin figurant sur le certificat a été examiné et approuvé par l’OMS, quel que soit le lieu d’inoculation du vaccin. Liste de vaccins pouvant figurer dans le livret jaune :

1. Vaccin à ARNm contre la COVID-19 Tozinaméran - (Comirnaty®) Pfizer/BioNTech Manufacturing GmbH.

2. COVID-19 Vaccine (Vaxzevria®; ChAdOx1-S) AstraZeneca AB.

3. Vaccin ChAdOx1-S contre la COVID-19 AstraZeneca/SK Bio (SK Bioscience Co. Ltd).

4. Vaccin ChAdOx1-S contre la COVID-19 AstraZeneca (Covidshield™ Serum Institute of India Pvt. Ltd).

5. Vaccin Ad26.COV2-S contre la COVID-19 Janssen-Cilag International NV.

Les certificats peuvent être des copies imprimées ou électroniques. Les gardes-frontière sont chargés d’évaluer la validité des certificats et de contacter un représentant de l’Épidémiologiste en chef (un professionnel de santé) en cas de doute. L’Épidémiologiste en chef rendra une décision définitive quant à la validité du certificat. Tout passager présentant un certificat jugé invalide (p. ex. si l’une des conditions requises n’est pas remplie) sera soumis aux mesures de quarantaine imposées aux autres passagers, c.-à-d. présentation d’un certificat de test PCR négatif et double dépistage comprenant une quarantaine entre les dépistages.

Les certificats de vaccination doivent remplir les critères suivants :

Doivent être rédigés en islandais, danois, norvégien, suédois, anglais, ou en français. Un certificat rédigé dans une autre langue peut être valide s’il est accompagné d’une traduction certifiée dans l’une des langues approuvées.
Prénom et nom de famille (identiques aux documents de voyage).
Date de naissance.
Nom de la maladie ciblée par le vaccin (COVID-19).
Lieu et date(s) du ou des vaccin(s).
La vaccination doit être complète ; le nombre de doses requises pour compléter chaque vaccin doit tenir compte des recommandations du fabricant.
Informations concernant l’émetteur du certificat (professionnel ou établissement de santé), accompagnées d’une signature s’il s’agit d’un certificat de vaccination international.
Nom du vaccin.
Fabricant et numéro de lot du vaccin.